Objectif Qualité

Le management de la qualité : à quoi ça sert ?

A quoi servent les outils de management de la qualité ?

Quelle politique qualité adopter ?

Quels sont les risques de la démarche qualité ?

Outils documentaires associés

Livres et articles

Sites amis et recommandés

 Le management de la qualité : à quoi ça sert ?

Que dire de neuf sur le management de la qualité ? Tout a-t-il été dit, tout a-t-il été écrit ? Peut être pas tout à fait, car ce qui surprend avant tout celui qui découvre le domaine, c’est la confusion et la complexité des références.

Une idée toute simple au départ - mieux servir les clients à ressources constantes – est devenue un véritable labyrinthe pour les non initiés : jargon rebutant, boîtes à outils pléthoriques, écoles et théories multiples voire contradictoires.

Nous essaierons d’apporter avant tout une vision clarifiée et simplifiée des principaux concepts de management de la qualité. Chaque concept peut se révéler utile dans une certaine situation, aucun n’est magique et universel. Sinon pourquoi autant de normes, de théories, de méthodes ? Nous ne serons donc pas exclusifs. Chaque approche peut être utile.

Les concepts qualité ne seront pas non plus présentés de manière détaillée. Il vous appartient d’aller à la source des principales références et de découvrir les théories de management de la qualité exposées par leurs auteurs eux-mêmes.

A cet effet une bibliographie est proposée sur ce site de management de la qualité. Peu d’ouvrages, mais des références complètes pour appréhender l’esprit des méthodes et disposer de l’exposé originel et détaillé des concepts

 A quoi servent les outils de management de la qualité ?

Le management de la qualité doit viser trois objectifs :

1. La conformité aux normes. Les normes sont nombreuses et peuvent être des normes classiques du domaine (type ISO), des normes réglementaires propres à chaque secteur d’activité, ou bien des normes de gestion des risques (type SOX). La conformité aux normes va permettre de protéger l’entreprise des aléas, va lui offrir un label vendeur, ou tout simplement lui permettre d’exercer son activité selon les obligations de la zone géographique et du secteur d’activité.

2. La performance dans l’exécution opérationnelle. Les produits offerts ou les services rendus doivent l’être toujours de la même manière et sans défauts. Cet objectif va donc nécessiter la réduction des défauts, la recherche de la vélocité. Ces améliorations ont généralement des conséquences heureuses sur la productivité, ou l’utilisation des ressources au sens large. Mais quel intérêt si le client ne perçoit pas ses améliorations ?

3. La qualité client, dernier et seul vrai juge de la qualité. Toute démarche qualité doit améliorer la perception du client. C’est la perception du client qui créera la satisfaction, le bouche à oreille pour plus de vente, la fidélité. Ce troisième objectif sera particulièrement clef dans le monde des services

 Quelle politique qualité adopter ?

La politique qualité doit tenir compte du contexte et en premier lieu :

• De la stratégie de l’entreprise. Le management de la qualité est un moyen au service de la stratégie

• Du secteur d’activité de l’entreprise. Par exemple, la politique dépendra du niveau de risque encouru dans le business

• De la maturité de l’entreprise dans la démarche qualité, Rome ne s’est pas construite en un jour

 Quels sont les risques de la démarche qualité ?

Comme d’autres fonctions support, la fonction qualité, quand elle existe, encoure des risques très importants. Et parfois vérifiés…

La fonction support qualité se développe, vit dans un monde de normes pour spécialistes, se déconnecte du business. Le business passe au service de la fonction qualité et non pas l’inverse ! La fonction qualité risque alors l’isolement … Pour éviter ce risque, mieux vaut ne pas vivre pour la norme, et ne jamais oublier la finalité, le Client. Intégrer la démarche qualité dans l’implémentation de la stratégie permet d’assurer la cohérence de la fonction, par une démarche de Balanced Scorecard par exemple. La fonction doit aussi vivre avec les opérations : rester près du terrain, offrir des pistes de mobilité opérationnelles aux acteurs temps-plein de la fonction qualité, intégrer des opérationnels pour des missions à durée déterminée. Tous ces vases communiquant permettent d'éviter le risque d'isolement.

La fonction qualité formalise à l’excès les processus et enferme les acteurs de l’entreprise dans des pratiques trop rigides. Les réflexes de prise d’initiative, de dépassement du cadre de fonctionnement pour se mettre au service du client peuvent alors disparaître. Les processus ne remplacent pas l’intelligence, l’entreprise doit savoir rester flexible. Le changement doit rester permanent, y compris pour la fonction Qualité !

Outils documentaires associés à cet article

Type de document Diagramme de Kano

Livres et articles associés

Lean Six Sigma: Combining Six Sigma Quality With Lean Speed de Michael L. George  LikeLikeLike

 

Quality Management Demystified de Sid Kemp  LikeLike

 

Sites amis et recommandés

Favori Le programme Baldrige

  Action corrective  |  Action préventive  |  Activité à Valeur Ajoutée (VA)  |  Agrément d'un fournisseur  |  Analyse conjointe  |  Analyse de données  |  Analyse de Kepner Tregoe  |  Analyse de la valeur (AV)  |  Analyse de l'arbre des défaillances  |  Analyse des causes  |  Analyse fonctionnelle  |  Anomalie  |  Arbre des Causes  |  Assurance Qualité  |  Attribut  |  Audit  |  Audit Qualité  |  Auditeur qualité  |  Autocontrôle  |  Besoin  |  Bonnes pratiques  |  Boucle de la qualité  |  Cahier des charges  |  Capabilité  |  Capabilité continue du processus  |  Capabilité de la machine  |  Caractéristique  |  Caractéristique clef  |  Caractéristique critique  |  Caractéristique qualité  |  Caractéristique significative  |  Carte des réflexions du processus  |  Cartographie des processus  |  Cause identifiable  |  Cinq pourquois  |  Client  |  Client interne  |  Collecte de données  |  Commodité  |  Comparaison (échantillonnage concurrentiel)  |  Conception et développement  |  Conception factorielle  |  Conception par l'expérimentation  |  Conception par seuil de tolérance  |  Conception robuste  |  Conditionnement  |  Conformité  |  Contrôle  |  Contrôle qualité  |  Convention de service  |  Courbe en baignoire  |  Courtage de la connaissance  |  Coût complet  |  Coût direct  |  Coût global  |  Coût paramétrique  |  Coût proportionnel  |  Coût variable  |  Critères  |  Critères explicites  |  Décomposition du travail à faire  |  Découpage de la fiabilité  |  Défaillance  |  Défaut  |  Déploiement de la fonction qualité (DFQ)  |  Diagnostic qualité  |  Diagramme de flux  |  Diagramme des Causes à Effets  |  Dokuritsu hmisha  |  Donnée attribut  |  Echéancier  |  Effet coup de fouet  |  Effet iceberg  |  Efficacité  |  Efficience  |  Elément d'apparence  |  Engagement de faisabilité de l'équipe  |  Enregistrements qualité  |  Entrant  |  Environnement  |  Equipe transverse  |  Essai  |  Etude client Focus Group  |  Etude de capabilité du processus  |  Evaluation  |  Evitement des modes de défaillance  |  Excellence des processus  |  Exigences pour la Qualité  |  Expériences d'usine  |  Faisabilité  |  Feuille de contrôle  |  Fiabilité  |  Fiche de non-conformité  |  Fluxgramme  |  Fournisseur  |  Fournisseur certifié  |  Fruit mûr  |  Homéostasie  |  Index de satisfaction client  |  Ingéniérie simultanée  |  Inspection  |  Justesse  |  Les affaires vont bien  |  Les affaires vont mal  |  Liste des matières  |  Lot  |  Maintenabilité  |  Maintenance  |  Management par la Percée  |  Manager de Processus  |  Manuel Qualité  |  Matières approuvées  |  Matrice des caractéristiques  |  Mesure  |  Mesure conjointe  |  Mesure de la performance  |  Méthode ABC  |  Mode de défaillance  |  Mode opératoire  |  Modèle CMM  |  Modèle de Kano  |  Mois de la qualité  |  Non-conformité  |  Non-conformité d'un processus  |  Non-conformité d'un produit  |  Non-qualité  |  Opération évolutionnaire  |  Optimisation combinatoire  |  Outils d'analyse de processus  |  Paramètre  |  Percée  |  Personnalisation  |  Pièce à pièce  |  Plan d'action correctif  |  Plan d'action préventif  |  Plan d'amélioration des produits  |  Plan d'assurance produit  |  Plan d'assurance qualité  |  Plan de contrôle  |  Plan de ligne  |  Plan industriel et commercial (PIC)  |  Plan Qualité  |  Planification avancée de la qualité produit  |  Planification de la Qualité  |  Politique Qualité (PQ)  |  Preuve tangible  |  Principe de management de la qualité  |  PRIO  |  Procédure  |  Procédure opérationnelle standard  |  Processus  |  Processus de décision analytique/hiérarchique  |  Processus Pacemaker  |  Processus stable  |  Production agile  |  Produit  |  Programme Directeur de Production (PDP)  |  Qualification  |  Qualimètre  |  Qualité  |  Qualité externe  |  Qualité interne  |  Qualité perçue  |  Qualité rendue  |  Référentiel Qualité  |  Réingénierie des processus  |  Répétabilité  |  Reproductibilité  |  Résolution de problèmes  |  Retour d'expérience  |  Revue  |  Revue de conception  |  Revue de contrat  |  Revue de direction (RDD)  |  Score des Promoteurs Nets  |  Série  |  Service  |  Shainin  |  Simulation  |  Sous-système  |  Spécifications  |  Spécifications du Système Qualité  |  Stabilité  |  Standardisation  |  Stratification  |  SURVIVAL  |  Système  |  Système Qualité  |  Système Shainin  |  Taille économique du lot  |  TLS  |  Traçabilité  |  Travail en cours  |  Trois R  |  Valeur  |  Validation  |  Validation du Plan Qualité  |  Variation  |  Vérification  |  Vérification fonctionnelle  |

Auteur : Qualité Management | Une suggestion à nous faire ? Ecrivez-nous : contact@qualite-management.com