Publié le 20/12/2014 par Qualité Management

Hasard heureux de l'innovation, né d'une colle mal collante mais recollante, le post it fêtera en 2018 ses 50 ans ! Belle innovation qui a fait le succès de 3M autour du monde. Loin de mourir à l'ère de la digitalisation, le post it survit et se développe, pour 90% dans le monde des bureaux.

A voir l'utilisation qui est en faite dans le Lean, on imagine qu'il s'agit là aussi d'une belle contribution à la croissance de la consommation de post it. Le post it ne sert pas uniquement à ce rappeler d'une tâche, mais aussi à créer et générer de nouvelles idées.

Mais n'est ce pas excessif ? A voir les murs emplis de post it pour ne retenir que quelques idées valables, on peut légitimement se poser la question de l'efficacité des ateliers de génération d'idées. Car ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité de l'analyse. On voit trop souvent des vagues de post it lancées à l'assaut des murs pour un problème trop mal défini.

Alors retenez ce message : le post it est un bon outil de travail, mais pour ne pas en abuser, restez focalisé sur un solide diagnostic du problème avant de lancer les colleurs à l'assaut de vos murs ;-)